La Felicità secondo un Francese

Choose the language IT or EN
Difficile de parler au nom de tous les français bien sûr. ce qui nous rend heureux c’est de battre l’Italie au foot évidemment ou encore de voir ou revoir certains films italiens, ou avec des acteurs italiens. Je me souviens de Roberto Begnigni en conducteur de taxi dans le film de Jarmush, A night on earth. J’étais ressorti très heureux de la salle. Ce qui nous rend heureux, voyons ? La floraison des jupes au printemps, il y a plein de choses, quelques rares moments de grâce au quotidien qui nous font oublier un peu ce qui est très pénible, que je ne détaille pas​ (trop long)​. La photo me rend heureux, sans la photo le monde est une zone grise pour moi, le plus souvent, actuellement. J’essaie de capter des moments où les gens ne paraissent pas au fond du trou. Je suis persuadé qu’il reste un peu de poésie quelque part, sans quoi tout est perdu, je crois !
​En fait, les nouvelles du monde et la plupart des boulots que nous occupons (ou n’occupons pas) sont parfois si ennuyeux que parvenir à saisir des gens encore insouciants, tels qu’il sont,​ et même avec leurs problèmes, leurs soucis, si la photo est réussie, me réconcilie un peu avec le monde. L’humanité, c’est pas clair du tout, elle n’est pas toujours fréquentable, mais la photo peut exprimer ce qu’il y a de plus heureux chez les uns et les autres​. Sam Shepard a dit un jour que la vie “c’est ce qui vous arrive pendant que vous rêvez d’autre chose”. Les gens rêvent, même les crapules (hélas), ce sont ces rêves éveillés, même, qui peuvent rendre la vie heureuse, d’autant plus heureuse que vous parvenez parfois à vos fins, comme faire une belle rencontre, réussir un examen, voir un bon film, être amoureux, marquer un but contre l’Italie, etc. Ou être simplement en bonne santé, il y en a à qui ça suffit, ou plutôt : ne pas être malade… voilà.
© Pierre Montant

Questo sito usa cookie  per offrirti la migliore esperienza possibile. Accetta l'uso o cambia le tue impostazioni dei cookie.